ASTAXANTHINE, DÉPRESSION ET FATIGUE

Une supplémentation en astaxanthine, un caroténoïde extrait d’une microalgue, aurait des effets bénéfiques sur le bien-être psychologique.


L’astaxanthine appartient à la grande famille des caroténoïdes dont elle possède les puissantes propriétés antioxydantes. L’astaxanthine est produite par plusieurs genres d’algues et de planctons. C’est le pigment rouge qui donne leur couleur aux saumons, aux crevettes et aux flamants roses.


Dans l’alimentation de l’homme, l’astaxanthine est apportée par des produits de mer comme les krills, les crevettes, les homards, le cabillaud, le maquereau, le saumon ou d’autres poissons rouges qui se nourrissent d’algues qui en sont riches. Dans le saumon sauvage, on trouve des concentrations d’astaxanthine allant jusqu’à 40 mg/kg. Les saumons d’élevage, quant à eux, reçoivent dans leur alimentation des suppléments d’astaxanthine synthétique et sa concentration atteint dans leur chair 5 mg/kg. Un apport quotidien de 4 mg d’astaxanthine correspond à l’absorption de 100 g de saumon sauvage ou de 400 g de saumon d’élevage.


Des études sur l’animal et chez l’homme montrent que l’astaxanthine semble avoir un large éventail d’effets bénéfiques pour la santé de l’œil et la santé neurologique, pour le fonctionnement cardiovasculaire, le renforcement de la réponse immunitaire et de la santé cutanée ainsi que dans la pratique d’exercices d’endurance.

Une étude a examiné l’effet de la prise quotidienne d’astaxanthine sur l’état psychologique de sujets en bonne santé.


Vingt-huit personnes, hommes et femmes, âgées en moyenne de 42 ans, ont été enrôlées dans cette étude en double aveugle, contrôlée contre placebo. Pendant 12 semaines, les participants ont consommé quotidiennement 12 mg d’astaxanthine ou un placebo.


Les résultats montrent que les personnes ayant consommé de l’astaxanthine se sentaient psychologiquement mieux à la fin de l’étude. L’état mental général a été amélioré de façon significative de 11 % et les paramètres négatifs (dépression et fatigue) de l’état psychologique ont également été réduits de façon significative : – 57 % pour ceux de la dépression et – 36 % pour la fatigue.


Source: Talbott S et al., Astaxanthine supplementation reduces depression and fatigue in healthy subjects. EC Nutrition 14.3, 2019 : 239-246.

25 juillet 2019


20 vues0 commentaire